Home >> Articles >> Les dangers de la graisse du ventre et comment s’en débarrasser

Les dangers de la graisse du ventre et comment s’en débarrasser

graisse du ventreLes graisse du ventre, appelées aussi graisses viscérales, sont des cellules adipeuses qui s’accumulent autour des organes internes dans la région abdominale. Bien que les personnes ayant un tour de taille élevé soient celles qui souffrent généralement de dépôts de graisse viscérale, les personnes maigres n’en échappent pas non plus. La différence en est que chez les personnes maigres, la graisse viscérale est profondément cachée à l’intérieur de la cavité abdominale.

Alors, pourquoi le fait d’avoir de la graisse viscérale serait-il plus dangereux que si l’on a la même quantité de graisse dans d’autres régions du corps ? La graisse du ventre est différente des autres graisses stockées dans d’autres parties du corps. Des recherches ont constaté que la graisse du ventre (intraabdominale) se décompose facilement en acides gras qui sont transportés directement dans le foie où ils déclenchent ce que l’on appelle le « syndrome métabolique » qui peut entrainer:

  • Des taux élevés de glycémie
  • Une augmentation de la tension artérielle et des taux de triglycérides
  • Un fort risque d’accident vasculaire cérébral ou d’infarctus
  • Des niveaux élevés de LDL (mauvais cholestérol).

Bien que l’on croie que c’est la prédisposition génétique qui fait que vous soyez susceptible d’avoir une silhouette en forme de pomme (accumulation des graisses dans la région de l’abdomen) ou une silhouette en forme de poire (accumulation des graisses sur les hanches et les cuisses), la plupart des cas d’accumulation de graisses, cependant, sont liés au mode de vie, notamment : la consommation excessive de calories, la sédentarité (ou le manque d’exercices) et le stress.

Se débarrasser de la graisse du ventre

D’après ce que vous venez de lire jusque-là, vous pouvez vous-même répondre à cette question. C’est-à-dire : faire plus d’exercice et réduire l’apport calorique et le stress. Il peut cependant vous paraitre difficile de faire cela à long terme. Pour que la solution soit permanente, il suffit de changer tout simplement son mode de vie.

Votre nouveau style de vie sera votre « nouveau normal et ordinaire » au lieu de ce qui était normal pour vous auparavant (et ce qui vous a amené dans cette situation).

Faire de l’exercice

Pour perdre environ un demi-kilo de poids par semaine, votre corps doit réaliser un déficit calorique de 3500 calories. Pour ce faire, vous devez suivre un programme d’exercices qui stimule le corps à démarrer la combustion des graisses pour obtenir de l’énergie. Il suffit généralement de faire des séances d’exercices d’intensité élevée pendant 30 à 60 minutes par jour. Vous pouvez faire, entre autres, de la course à pied, de la marche, du vélo ou vélo elliptique, de la natation. Trouvez une activité ou deux que vous aimez réellement pratiquer à long terme.

Réduction de l’apport calorique

L’exercice à lui seul ne suffit pas. Une heure d’activité physique intense ne brûlera que quelques calories, vous devez alors aider votre corps à bruler efficacement les calories en surveillant votre alimentation.

Pour ce faire, assurez-vous que vous mangez des aliments à faible teneur en graisses saturées et exemptes de gras trans. Augmentez votre consommation de fruits, de légumes et de fibres et réduisez votre consommation de sucre et d’autres glucides simples.

Évitez les boissons riches en calories et pauvres en valeur nutritive, comme l’alcool et les boissons gazeuses sucrées. Bien que l’alcool seul ne contribue pas directement à l’accumulation de la graisse viscérale, votre foie, quant à lui, a tendance à brûler les calories provenant de l’alcool avant de passer à la combustion de la graisse corporelle. D’un autre côté, boire de l’alcool ouvre l’appétit et vous pousse à manger plus de calories que vous en avez réellement besoin, ce qui diminue l’efficacité de la combustion des calories dans le corps.

Le stress

Le stress excessif amène le corps à produire une hormone appelée cortisol. Cela nous conduit à nous tourner vers la consommation d’aliments dits de confort qui sont très riches en calories. Le cortisol communique aux cellules adipeuses la nécessité de conserver le plus de graisse possible, notamment la graisse viscérale.

Faire de l’exercice régulièrement, manger sainement, contrôler les portions et réduire le stress sont les clés pour se débarrasser de la graisse viscérale et de la graisse corporelle de façon générale. Contrairement à ce que l’on pourrait vous faire croire à travers de nombreuses publicités, il n’y a aucun programme de perte de poids qui puisse vous aider à vous débarrasser de la graisse viscérale en particulier. La meilleure solution est donc de vous en tenir à un mode de vie concentré sur une alimentation saine, des exercices réguliers et un minimum de stress.